D-klik Interactiv

Renseignements

03 84 28 39 42
contact@theatredupilier.com

ACCÈS PROFESSIONNELS

Actualité

Apéro-Philo

Mardi 21 mai - 18h30
Espace la Savoureuse - Giromagny
Entrée libre
Animé par Laurent Descplancques

Mardi 21 mai à 18h30 à l'Espace la Savoureuse à Giromagny aura lieu notre dernier apéro-philo de la saison. Ce dernier sera prolongé d'une collation participative. Pour notre organisation, merci de bien vouloir répondre au questionnaire via le lien suivant avant le 20 mai.

Faut-il craindre davantage l’intelligence artificielle ou la bêtise naturelle ?
Découverte d'un vin technologique

Nous vivons à l'ère des intelligences multiples et c'est une chance ! Ce n'est pas nouveau, du moins pas depuis Anaxagore et les philosophes grecs. Intelligence logique, de l'instant juste (Aristote), elle peut être « finesse » chez Pascal ou « éthique » chez Spinoza. Et l' « intuition » de Bergson ?

Nous peinons à définir ce qu'est l'intelligence – animale, humaine, artificielle – et c'est là que, dans ce flou, les fantasmes naissent. Comment définir sérieusement l'Intelligence artificielle qui, aujourd'hui semble être un mot valise pour ne pas dire fourre-tout ? Quels en sont les contours et les limites ? Faut-il en avoir peur ou se réjouir de son développement ?

Tout arrive « en même temps » depuis des siècles. C'est pour cette raison que dans un contexte aussi technologique, la bêtise naturelle (ou « bêtise intelligente » selon Belinda Cannon) reste, comme le dit Flaubert, inébranlable. Comment calculer le « QB » (Quotien de Bêtise) d'une personne ? Par son conformisme ? Par la lâcheté et la paresse intellectuelles auxquelles Kant nous demande de renoncer depuis deux siècles et demi ?

C'est avec un vin « technologique » que nous conclurons cette deuxième saison des apéros-philo en espérant vous retrouver nombreux la saison prochaine !

Laurent Desplancques