D-klik Interactiv

Renseignements

03 84 28 39 42
contact@theatredupilier.com

ACCÈS PROFESSIONNELS

spectacles

Les méfaits du mariage - Annulé et reporté le dimanche 16 mai 2021 à 17h

D’Anton Tchekhov

D’après Les méfaits du tabac et Une demande en mariage d’Anton Tchekhov / Cie Zocha
A partir de 13 ans
Spectacle accueilli en résidence lors de la saison 2018/2019

Comédie

DIMANCHE 29 NOVEMBRE - Annulé et reporté le  dimanche 16 mai 2021 à 17h
17h
Espace la Savoureuse
7 rue des casernes
Giromagny

Reporté
DIMANCHE 16 MAI

17h
Espace la Savoureuse
7 rue des casernes
Giromagny

Réservations
03 84 28 39 42
contact@theatredupilier.com

Je réserve en ligne

Textes Anton Tchekhov / Mise en scène Sophie Kordylas / Création lumières Mathieu Desbarats / Scénographie et costumes Corinne Cretin-Salvi / Interprétation  Marie Forissier, Bernard Kordylas et Stéphane Kordylas

Partager sur Facebook Compagnie Zocha

Avec l’aide de la région Bourgogne-Franche-Comté et du réseau Affluences, de l’Auditorium de Lure (ville de Lure) et du Théâtre du Pilier.

Les méfaits du mariage c’est l’union de deux comédies d’Anton Tchekhov :  Les méfaits du tabac et Une demande en mariage qui toutes deux abordent la question du mariage.

Nioukhine, dans Les méfaits du tabac, tout d’abord, nous peint la tyrannie de sa femme. En forme de prologue, il raconte ses souvenirs de début de vie à deux, nostalgique de ces premiers instants où l’on croit que le bonheur sera éternel. Puis dans Une demande en mariage, on découvre que Natalia Stépanovna n’est toujours pas mariée. Son père Tchouboukhov serait heureux de la donner à Lomov, enfin ! Mais Lomov, vieux garçon pétri dans ses angoisses, ses maladies et ses peurs n’arrive pas à faire sa demande. Aucun des trois personnages n’arrive à contenir ses émotions et la situation dérape systématiquement. Tchekhov n’est pas un auteur sentimental, mais un ironiste. La farce s’installe, les personnages dévoilent leur névrose. Tourbillon de querelles, de faux départs, d’incompréhension.
De la vaisselle qui se casse, de la vodka qui se boit ! De la drôlerie dans le malheur, de l’âme slave, de la musique tsigane ! De l’énergie, du cocasse et du truculent !

Partager sur Facebook Partager sur Twitter