13 Mar 2023 / 17 Mar 2023

Renversante

Théâtre
Avec espièglerie, Léna Breban met en scène une petite forme punchy qui en inversant les genres met la société cul par dessus tête et en dénonce le sexisme, devenu invisible à force d’habitude.
D’après Florence Hinckel.
L’Espace des Arts.
Dans le cadre de la programmation thématique Le mois de Mars.e.
Le texte est édité aux éditions Ecole des loisirs.
4e et 3e
Lundi 13, mardi 14, jeudi 15 et vendredi 17 mars à 10h et 14h - En établissement scolaire - -

Réservations scolaires :

Sylvie Genest
03 84 28 39 42
contact@theatredupilier.com

Partagez
Renversante
Avec espièglerie, Léna Breban met en scène une petite forme punchy qui en inversant les genres met la société cul par dessus tête et en dénonce le sexisme, devenu invisible à force d’habitude.

Comme dans le livre de Florence Hinckel, la pièce détricote les clichés d’un monde où règne la domination… féminine. En effet, dans la société de Léa et Tom, les rues et les établissements scolaires ont des noms de femmes célèbres et ce sont les hommes qui s’occupent des enfants. Alors, les deux faux jumeaux s’interrogent en essayant de comprendre pourquoi le féminin l’emporte sur le masculin.


Entre inventivité, humour et dérision, la pièce est ponctuée de projections de publicités détournées qui démontrent ironiquement l’inégalité homme /femme.


Presse

« Dans Renversante, Léna Bréban donne l’assaut aux clichés misogynes. […] Le texte est simple, il se refuse aux effets littéraires. Il en est d’autant plus fort. Et sa dérision et son humour sont enrichis par le jeu des comédiens.» (D.Rofé-Sarfati. Toute la culture)


Texte Florence Hinckel / Mise en scène Léna Bréban / Adaptation Léna Bréban, Thomas Blanchard / Interprétation Léna Bréban en alternance avec Julie Roux, Antoine Prud’homme de la Boussinière en alternance avec Etienne Durot et Pierre Lefebvre / Scénographie Léna Bréban / Création lumières Denis Koransky / Costumes Julie Deljehier / Vidéo Julien Dubois.

Production Espace des Arts, Scène nationale Chalon-sur-Saône.
© Espace des arts / © François Fonty