19 Oct 2021

Apéro-philo n°2 : Isolement volontaire et rapport à l’environnement sauvage

Apéro-philo
En écho au spectacle Walden 2045 Thème : Peut-on être seul avec les autres, isolés dans la foule ? Une réflexion sur la solitude et l’isolement à l'époque de la globalisation du monde. Découverte d'un vin globalisé
Entrée gratuite
Animé par Laurent Desplancques
A partir d’un thème choisi en lien avec certains spectacles, la discussion s’engage autour d’un verre de vin, et, en toute convivialité, la philosophie « à hauteur d’homme » vient pimenter ou adoucir nos échanges... Cet exercice d’intelligence collective vous tente ? Les apéros-philo du Pilier vous attendent !
19 Oct 2021 - 18:30 - Espace la Savoureuse - 7 rue des casernes - Giromagny
Partagez
Apéro-philo n°2 : Isolement volontaire et rapport à l’environnement sauvage
En écho au spectacle Walden 2045 Thème : Peut-on être seul avec les autres, isolés dans la foule ? Une réflexion sur la solitude et l’isolement à l'époque de la globalisation du monde. Découverte d'un vin globalisé

1ère partie : La solitude volontaire (Thoreau et les autres : Montaigne, Nietzsche, etc…)


Et s’il n’y avait qu’un livre à (re)lire quand le tourbillon de la vie sociale s’arrête ou tourne au ralenti ? Peut-être serait-ce “Walden ou La vie dans les bois”, de Henry David Thoreau, où l’on découvre combien la solitude est politique et que le monde naturel nous pourvoit en raisons de vivre, pour peu que nous prenions le temps de le regarder.


La discussion s’engagera à partir de quelques extraits de Walden et d’extension vers d’autres philosophes et philosophies :


« Je voulais vivre de façon réfléchie, n’affronter que les faits essentiels de la vie, voir quelles leçons je pourrais en apprendre, et ne pas découvrir, à l’heure de mourir, que je n’avais pas vécu.»


2è partie : 50 nuances de solitudes « post-moderme »…


Q : Repli, solitude et isolement sont-ils une seule et même chose ?


Burn-out, fatigues chroniques, phobies sociales et scolaires… Autant de mots pour désigner un seul et unique phénomène : le repli sur soi. Amplifiée par la crise du Covid, cette tendance sociétale est en germe depuis longtemps. Chez les jeunes qui n’arrivent plus à franchir les grilles de leur lycée et se réfugient sur les réseaux sociaux, chez les adultes en proie aux fatigues chroniques et calfeutrés chez eux… Chercher à comprendre les raisons de ce repli aide à trouver les ressources en soi pour rompre avec l’isolement et retrouver le goût des autres.


Conclusion  :  quelques figures particulières de la solitude « post-moderne » (les personnes âgées, les hikkikomoris, le navigateur…)