D-klik Interactiv

Renseignements

03 84 28 39 42
contact@theatredupilier.com

ACCÈS PROFESSIONNELS

spectacles

Tania’s paradise

De Gilles Cailleau

Cie Attention fragile
A partir de 14 ans
Attention nombre de places limité à 49 spectateurs

Cirque / Théâtre

SAMEDI 23 JANVIER
19h
DIMANCHE 24 JANVIER
14h30

Espace la Savoureuse
7 rue des casernes
Giromagny

Scolaires
VENDREDI 22 JANVIER
10h et 14h

Espace la Savoureuse
7 rue des casernes
Giromagny

Réservations
03 84 28 39 42
contact@theatredupilier.com

Je réserve en ligne

Ecriture et mise en scène Gilles Cailleau / Co-écriture Tania Sheflan et Lulu Hadas Koren / Scénographie Julien Michenaud / Régie générale Philippe Germaneau / Interprétation, équilibres, corde lisse Lulu Hadas Koren
www.attentionfragile.net
Partager sur Facebook Attention Fragile

Production Attention Fragile. Co-Production l’Estive, scène nationale de Foix et de l’Ariège, Scènes du Jura, scène nationale en préfiguration, Street C.A.T Bat Yam festival (Israël). Soutiens à la création La Méridienne, scène conventionnée de Lunéville / L’Abattoir Centre National des Arts de la Rue - Ville de Chalon-sur-Saône / Lycée Hilaire de Chardonnet (Chalon-sur-Saône) / L’Arc, scène nationale du Creusot / Ville de la Valette-du-Var, Circuits, scène conventionnée Auch Gers Midi Pyrénées, CREAC-ARCHAOS, Pôle Cirque en Méditerranée. La compagnie Attention Fragile est conventionnée avec la DRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur et soutenue par le Ministère de la Culture et de la Communication, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, le Département du Var et Toulon-Provence Méditerranée.

Une yourte kirghize. Une scène minuscule et des gens tout autour. Lulu et 49 spectateurs.

Une jeune fille israélienne se raconte. Comme elle pratique la corde lisse, elle ne parle pas souvent le corps à l’endroit. Le lieu est si petit que lorsqu’elle chuchote, on l’entend. Tania se raconte le plus simplement du monde : « Je m’appelle Tania, mais je ne suis pas Russe, ma mère est née en Afrique du Sud, et ma grand-mère l’a envoyée en Israël. Elle l’a rejointe longtemps après. Mon père est né à Jérusalem, sa famille vient de quelque part en Europe, mais d’où, en fait je n’en sais rien du tout. Je l’ai su mais j’ai oublié.»
Dans ce lieu très intime, le corps est plus en confidence qu’en représentation. Du cirque de si près, c’est très rare. Tania ne joue pas devant les gens, mais parmi les gens. C’est précieux.

Presse
« Spectacle à ne pas manquer. Un art du corps qui joue de l’extrême et du déséquilibre pour incarner au plus près l’inconfort et la colère provoqués par ce qu’il est convenu d’appeler le conflit du Moyen-Orient. (...) Des accessoires de l’enfance pour illustrer la cruauté et la violence des adultes (…) Extrême et envoutant »
Les Inrocks

« La magie de Tania's paradise, entre émotion et contorsion » La Provence

Partager sur Facebook Partager sur Twitter