D-klik Interactiv

Renseignements

03 84 28 39 42
contact@theatredupilier.com

ACCÈS PROFESSIONNELS

spectacles

Elle pas princesse, lui pas héros

De Magali Mougel

Théâtre de Sartrouville - Yvelines CDN
à partir de 7 ans
Dans le cadre du Festival Libres regards.
Programmation complète sur www.festivallibresregards.com
© J-M Lobbe

Théâtre / Jeune public


Samedi 4 mai
20h30


Scolaires
Vendredi 3 mai
10h
et 14h
Théâtre Louis Jouvet
Place du forum
BELFORT

Réservations
03.84.28.39.42
contact@theatredupilier.com

Je réserve en ligne

           
Texte Magali Mougel
Mise en scène Johanny Bert
Dessins Michael Ribaltchenko
Accessoires et costumes
Thibaut Fack
Régie générale Baptiste Nénert
Chargée de diffusion Nacéra Lahbib
Interprétation Jonathan Heckel et Delphine Léonard

Texte édité dans la collection Heyoka Jeunesse Actes-Sud-Papiers, 2016

Production déléguée Théâtre de Sartrouville et des Yvelines–CDN
Coproduction Le Fracas–CDN de Montluçon, Le Théâtre de Romette–Johanny Bert

www.theatre-sartrouville.com

Leïli et Nils sont dans la même classe. Leïli aime les jeux d’aventure et elle rêve d’ «aller chasser des oiseaux dans le ciel». Comme elle vit à la campagne, sa mère l’habille «pratique» : «pas de robes, pas de ballerines», mais tous les ans, le droit «à de nouvelles chaussures de rando montantes». Nils, quant à lui, n’aime que les petites choses : «Les poussières petites. Les miettes petites. Les histoires petites.» Son père se fait du souci pour lui : «il est maigre comme un bout de fil de fer, il mange comme un oiseau, il est coiffé comme une petite fille». S’adressant à sa femme, il s’interroge : «Mon amour qu’est-ce qu’on va en faire…?»

La pièce se présente sous la forme de deux monologues. Les spectateurs sont divisés en deux groupes. Leïla et Nils vont raconter successivement et alternativement à chacun des deux groupes leur propre version de l’histoire. Ce sont deux regards qui se conjuguent et s’imbriquent avec celui des spectateurs. Le monde de Leïli et Nils est tout entier contenu dans une valise et les comédiens jouent avec les petits objets qu’ils trimballent avec eux. C’est un puissant moteur artistique pour Johanny Bert qui s’amuse avec les lieux tels qu’ils s’offrent.

Presse
D’une écriture sensible et délicate, [...], le récit révèle, à travers les aventures simples d’un quotidien, la personnalité de deux enfants, leur singularité attachante.
Une belle réussite pour cette forme originale, à voir en famille..

Françoise Sabatier-Morel. Télérama - On va sortir

Apéro-philo  Mardi 7 mai - 18h30
Espace la Savoureuse - Giromagny
Comment se construisent les normes qui décident du «normal» et de l’« anormal »?
Un vin anormal.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter